LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DE SENSIBILISATION DES JEUNES A L’ENTREPRENEURIAT

Faire des jeunes congolais des créateurs d’emplois et non des demandeurs d’emplois, est une préoccupation majeure du gouvernement de la RDC. Pour relever ce défi, il faut susciter dans notre jeunesse le sens de l’entrepreneuriat et le courage d’entreprendre.

Voilà qui explique l’organisation par l’Office de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises Congolaises (OPEC), sous le haut patronage du Ministre des Classes Moyennes Petites et Moyennes Entreprises et Artisanat, Justin KALUMBA MWANA-NGONGO, d’une campagne de sensibilisation et d’accompagnement des jeunes à l’entrepreneuriat, dont le lancement a eu lieu ce lundi 21 septembre 2020. La jeunesse est au centre de cette campagne non seulement par ce qu’elle représente 70% de la population, mais aussi par ce qu’elle constitue la frange la plus touchée par le chômage. Ce qui fait penser au proverbe chinois qui dit ; « si tu me donne du poisson je mangerai un jour mais si tu m’apprends à pêcher je ne mourrais plus de faim. ».  

C’est à cela que s’est attelé le Directeur Général ai de l’OPEC Ezéchiel BIDWAYA qui a montré l’importance de cette campagne qui est un appel à la mobilisation des jeunes pour participer à la vision du Président de la République d’assurer la promotion de l’entrepreneuriat pour les jeunes.  

Le Ministre des Classes Moyennes Petites et Moyennes Entreprises et Artisanat pour sa part prône et œuvre dans le sens du changement du paradigme du désert de l’entrepreneurial, une triste réalité en RDC, à la création de plus d’entreprises et plus d’emplois. Aussi a-t-il proposé le PRONADEC. Il a saisi cette occasion pour expliquer les points saillants de ce programme qui s’articulent sur 3 C. C comme capacité ou formation, C comme crédit ou capital (financement) et C comme contrats des marchés aussi bien du secteur public que du secteur privé.  

Le développement de l’entrepreneuriat en RDC et plus particulièrement celui des jeunes et des femmes ne cesse d’attirer l’attention des membres du cabinet du chef de l’Etat ainsi que les membres de son gouvernement, en témoigne la présence très remarquée de la conseillère spéciale en charge de la jeunesse et de la lutte contre la violence faite à la femme et du ministre de la jeunesse et initiation à la nouvelle citoyenneté qui ont livré leurs impressions.  

Cellule de Communication